Les bananes flambées de Babette

Il y a maintenant 10 ans, j’ai passé une année entière en Guadeloupe. Devenue un véritable coup de cœur (tant pour ses plages magnifiques, ses paysages à couper le souffle que pour ses habitants, ses couleurs et ses parfums), la Gwada reste pour moi un havre de paix ressourçant où j’aime me rendre régulièrement.
Ma passion pour la cuisine m’habitait déjà à l’époque et j’ai donc profité de cette année pour découvrir l’art culinaire des Antilles. De retour chez moi, j’ai ramené un superbe livre des recettes de Babette de Rozières (elle-même guadeloupéenne).Vous la connaissez peut-être à travers son émission culinaire “les p’tits plats de Babette”.J’aime utiliser ses “festins créoles” sous ma grisaille nancéenne, histoire de nous faire voyager sous le soleil des tropiques ! Aujourd’hui je vous propose un dessert plébiscitée par mon homme: les bananes flambées !

 

Pour réaliser des bananes flambées tout droit venues des Antilles, il vous faut (pour 2 personnes):

 

  • 2 bananes bien mûres
  • 1 citron vert
  • 1 orange
  • 1 bâton de cannelle
  • 2 càs de sucre de canne
  • 10 cl de rhum vieux
  1. Après avoir bien lavé le citron, prélevez-en les zestes.
  2. Pressez l’orange et le citron vert.
  3. Dans une poêle bien chaude versez le sucre et laissez caraméliser.
  4. Coupez les bananes en 2 dans le sens de la longueur et déposez les dans le caramel. Laissez cuire quelques minutes puis mouillez avec le jus d’orange et de citron.20160320_143306
  5. Ajoutez les zestes, le bâton de cannelle et laisser réduire le jus jusqu’à obtenir une consistance sirupeuse, puis versez le rhum et flambez.
  6. Dégustez immédiatement ! C’est une pure gourmandise !


J’espère que vous apprécierez sur cette petite vidéo les exclamations et autres gazouillis de mon TomPouce 😉

BON APPÉTIT!

Advertisements

Iles flottantes aux bergamotes de Nancy

L’île flottante n’est pas un dessert que j’apprécie particulièrement. J’ai souvent trouvé la crème anglaise trop épaisse et le caramel amer sur les blancs en neige. Pourtant, j’ai redécouvert cette recette avec plaisir, dans une version revisitée, à la bergamote de Nancy. Ce sont de petits bonbons parfumés à la bergamote, spécialités de ma ville natale depuis le XIXème siècle. Ils ont une joli couleur dorée et un goût un peu acidulé dû à l’huile essentielle de bergamote (qui appartient à la famille des agrumes).

Bergamote

Je réalise les îles flottantes avec mon thermomix. La crème anglaise est mousseuse, savoureuse, inratable et les blancs sont parfaits en quelques minutes. Pour ceux qui n’ont pas la chance d’avoir cet outil fantastique, je mettrai en fin de recette la technique “traditionnelle” mais elle prend plus de temps.

Pour des îles flottantes originales aux parfums de bergamote, il vous faut (pour 6 personnes):

  • 6 œufs frais
  • 100 g de sucre
  • 450 g de lait entier
  • 1 gousse de vanille
  • 1 pincée de sel
  • 5 gouttes d’huile essentielle de bergamote
  • 4 ou 5 bonbons bergamote
  1. Concassez les bonbons bergamote 5 secondes vitesse 6. Réservez.
  2. Préparez la crème anglaise: mettre dans le thermomix les jaunes d’œufs, 70 g de sucre, le lait, les graines de la gousse de vanille que vous aurez gratté après l’avoir fendue en 2 dans le sens de la longueur, et la gousse de vanille. Insérez le fouet et chauffer à 80°C pendant 7 minutes, vitesse 4, sens inverse (sans le gobelet). Retirez la gousse de vanille, remettez le gobelet, retirez le fouet, ajoutez les 5 gouttes d’huile essentielle de bergamote et mixez 5 secondes vitesse 5. Réservez.
  3. Préparez les blancs en neige: après avoir soigneusement lavé et séché le thermomix mettez 30 g de sucre et mixez vitesse 10 pendant 10 secondes pour pulvériser le sucre en sucre glace. Insérez le fouet, ajoutez les blancs, une pincée de sel et fouettez vitesse 3.5 pendant 6 minutes à 70°C, sans le gobelet. Faites des quenelles de blancs en neige avec 2 càs et laissez égoutter sur du papier absorbant.
  4. Versez la crème anglaise dans des coupelles, déposez 1 ou 2 quenelles de blanc en neige et parsemez d’éclats de bergamote pour remplacer le caramel. Servez bien frais. Le dessert ainsi préparé est très originale, frais et l’acidité de la bergamote donne du peps aux îles flottantes.

BON APPÉTIT !

Si vous ne disposez pas du thermomix:

  • pour faire la crème anglaise il faut porter le lait à ébullition avec la gousse de vanille fendue en 2. Blanchir les jaunes d’œuf avec le sucre puis verser le lait bouillant dessus tout en continuant de fouetter sur feu doux, jusqu’à ce que le mélange épaississe.
  • pour les blancs en neige: fouettez les blancs avec le sucre glace bien serrés au batteur électrique ou au fouet. Prélevez des quenelles que vous disposez sur un plat recouvert d’un film alimentaire et passez 45 secondes-1 minute au micro-ondes (900W), puis égoutter sur du papier absorbant.

Duel de mousses

20160314_210720

Dessert des gourmands par excellence, la mousse au chocolat est un de mes petits péchés mignons. Je l’aime forte en chocolat, pas trop sucrée et bien aérée. Dans ce duel nous avons:

  • d’un côté la “mousse au chocolat magique”: recette thermomix surprenante et non moins délicieuse que j’agrémente d’un peu de crème chantilly parfumée à l’eau de fleur d’oranger (miammm !)
  • de l’autre côté la “mousse au chocolat de mon enfance” dans sa recette traditionnelle. Elle aussi accompagnée d’une crème chantilly vanillée.

1°) Les recettes:
Pour la mousse au chocolat magique, il vous faut:

  • 180 g de chocolat noir
  • 60 g de jus d’orange
  • 3 œufs
  • 40 g de sucre semoule
  • 10 g d’eau
  • 200 ml de crème fleurette + 2 càs de sucre glace
  • 1 càs d’eau de fleur d’oranger
  • quelques copeaux de chocolat (pour décorer)
  1. Concassez le chocolat noir 10 secondes, vitesse 10. Puis faites le fondre à 50°C pendant 3 minutes, vitesse 2. Ajoutez le jus d’orange et mélanger 30 secondes, vitesse 6. Puis faites chauffer l’appareil à 50°C pendant 1 minute, vitesse 2. Réservez dans un cul de poule que vous placerez sur une casserole d’eau chaude au bain-marie pour garder à température.
  2. Après avoir scrupuleusement nettoyer le bol, placez-y le fouet, mettez les œufs, le sucre et l’eau et fouettez le tout pendant 3 minutes, à 70°C, vitesse 3,5. Poursuivez en fouettant de nouveau 3 minutes, vitesse 3,5 sans chauffer.
  3. Incorporer délicatement cet appareil délicieusement mousseux à l’appareil chocolat-orange.
  4. Répartissez la mousse ainsi obtenue dans le contenant de votre choix (verrines, bocaux, coupes, bol, …) et réfrigérez pendant au moins 2h avant de servir.
  5. Réalisez votre crème fouettée aromatisée à la fleur d’oranger. Je l’ai faite au siphon (c’est simple, rapide, efficace), mais vous pouvez aussi monter la crème au batteur électrique.
  6. Au moment de servir sortir les mousses du réfrigérateur, mettez un peu (beaucoup, selon votre gourmandise) de crème chantilly sur le dessus et décorez de copeaux de chocolat noir.

Pour la mousse au chocolat de mon enfance, il vous faut:

  • 170 g de chocolat noir
  • 55 g de beurre
  • 2 œufs entiers + 2 blancs
  • 70 g de sucre semoule
  • 1 pincée de sel
  • 200 ml de crème fleurette + 2 càs de sucre vanillé
  • quelques copeaux de chocolat (pour décorer)
  1. Faites fondre le chocolat et le beurre au bain-marie (50°C)
  2. Incorporez les 2 jaunes d’œufs et lissez l’appareil. Réservez.
  3. Monter les 4 blancs d’œufs en neige: réaliser une meringue française en détendant les blancs avec une pincée de sel puis fouettez et serrez les blanc en incorporant le sucre tout en continuant à fouetter jusqu’à obtenir une consistance lisse, ferme et qui laisse un “bec” sur le batteur.
  4. Mélanger délicatement la meringue française et l’appareil au chocolat
  5. Répartissez la mousse ainsi obtenue dans le contenant de votre choix (verrines, bocaux, coupes, bol, …) et réfrigérez pendant au moins 2h avant de servir.
  6. Réalisez votre crème chantilly vanillée. Je l’ai faite au siphon (c’est simple, rapide, efficace), mais vous pouvez aussi monter la crème au batteur électrique.
  7. Au moment de servir sortir les mousses du réfrigérateur, mettez un peu (beaucoup, selon votre gourmandise) de crème chantilly sur le dessus et décorez de copeaux de chocolat noir.

2°) La dégustation
La mousse au chocolat magique parait plus mousseuse que ma mousse traditionnelle, elle est même plus brillante. La texture est bluffante.

Au goût, on retrouve assez peu le goût du jus d’orange ajouté dans la mousse au chocolat magique, elle relève assez bien l’amertume du chocolat et ne saute pas aux papilles, c’est donc une bonne astuce. Par contre elle est bien moins chocolatée que la mousse traditionnelle qui, elle, est plus riche, plus longue en bouche.

Enfin l’association jus d’orange dans la mousse au chocolat magique et crème chantilly à l’eau de fleur d’oranger est (à mon goût) une vraie réussite. Présentée dans un joli bocal et décorée de copeaux de chocolat, cela en fait un dessert étourdissant et très gourmand. Par contre, il n’y a qu’avec la mousse traditionnelle que je retrouve LA mousse au chocolat de mon enfance.

3°) L’avis sur la recette gagnante
Pour la texture mousseuse et aérienne, pour l’association raffinée du jus d’orange et de la fleur d’oranger, je choisis la recette de la mousse au chocolat magique ! Mais cela ne m’empêchera pas de refaire la mousse traditionnelle de temps en temps 😉

 Maintenant à vos tabliers… et à vous de juger !